Avec la première grosse dépression de l’automne ça bouge du côté du classement de la Base de Vitesse. On rappelle que chacun participe dans sa catégorie de support et de poids, donc que la Base de Vitesse est bon moyen de progresser:

Julien BERNARD, de passage sur le plan d’eau Sablais montre une nouvelle fois qu’on peut aller vite avec du matériel simple, du vent et (beaucoup) de technique. Il a réalisé ses performances durant toute une après-midi en changeant de matériel selon les conditions, sur un plan d'eau agité:

  • 25,1 noeuds (46,49 Km/h) en Bic 293 (support monotype des jeunes)
  • 26,67 noeuds (49,39 km/h) en planche à voile gonflable
  • 33,89 noeuds (62,76 km/h) avec sa planche sur mesure

Du côté des bateaux, les Diam 24 OD (bateaux officiels du Tour de France à La Voile), les scores sont très serrés avec moins d’un noeud d’écart entre les trois premiers Jean-Philippe Porteau (18,03 noeuds), Valentin DUPRE (17,79 noeuds), Theophile TULASNE (17,77 noeuds).

Les Sables d’Olonne sont depuis longtemps une terre de championnes évoluant aux plus hauts niveaux mondiaux (Eugénie Rafin, Hélène et Marie NOESMOEN, Cassandre BLANDIN…), peut-être que Nausicaa MEUNIER prendra leur relais. En laser elle devance déjà les garçons avec 8,44 noeuds et prend la troisième place en Bic Open.

Les plus jeunes de l’école de Sport entrent au classement sur un support adapté. Le Bic O’pen est une version moderne, plus performante et plus fun de l’optimist:

  • Valentin DUPRE (13 ans): 5,97 noeuds
  • Théophile TULASNE (14 ans): 5,9 noeuds
  • Nausicaa Meunier: (12 ans) 5,75 noeuds

Enfin, Théophile TULASNE et Valentin DUPRE font entrer l’optimist sur la Base de Vitesse.

La Base de Vitesse compte désormais 28 participants au 08 octobre 2018.

Résultats détaillés: http://www.basedevitesse.com/sablesdolonne/resultat.html